Domaine Joly-De Lotbinière
Aller directement au contenu

Vous êtes ici : Accueil > Nouvelles > Les hellébores annoncent le printemps

Les hellébores annoncent le printemps

 

Entête Infolettre Rock

Date : 19 mars 2017
Infolettre : 16 mars 2017


Le genre Helleborus appartient à la famille des Renonculacées, comme l’ancolie et la clématite. Il est composé de plantes herbacées vivaces. The Plant List reconnait environ 14 espèces. La plupart sont originaires des prairies d’Europe et d’Asie Mineure, principalement en Bosnie, en Croatie, en Turquie, en Grèce, en Italie et en Chine.

Dans leur habitat, ce sont généralement des plantes de soleil, mais dans nos jardins, les hellébores constituent aussi de belles plantes pour les sous-bois et nos coins ombragés. Nous devrions les utiliser de façon plus importante dans nos aménagements, car ils annoncent le printemps. 

Helleborus niger
L'hellébore noir ou rose de Noël (Helleborus niger L. 1753).
Photo prise dans mon jardin le 30 avril 2006.


Historique

Les hellébores ont d'abord été utilisés pour leurs propriétés médicinales, avant d'être intégrés dans les jardins. L'engouement pour ces plantes a débuté depuis une cinquantaine d'années environ.

Des récolteurs de plantes ont risqué leur vie dans leur recherche des espèces sauvages. Par exemple, Will McLewin, un mathématicien anglais, a exploré la Bosnie et la Croatie lorsque ces pays étaient déchirés par la guerre. Monsieur McLewin cultive aujourd'hui environ 5 000 hellébores dans son jardin expérimental : des espèces et des hybrides.

Généralités

Leur zone de rusticité varie de la zone 4 à 9. Beaucoup d'hellébores sont faciles de culture et sont des vivaces de longue durée. Il y a des hellébores qui sont meilleurs à l'ombre, d'autres qui sont meilleurs au soleil. Un emplacement avec le soleil l'avant-midi et l'ombre de l'après-midi est l'idéal. Ces plantes préfèrent un sol humide et bien drainé, mais elles peuvent tolérer des conditions plus sèches une fois bien établies. Tous les hellébores sont toxiques, contenant de l’helléborine, une substance qui paralyse le système nerveux.

Le feuillage

Les hellébores présentent en général des feuilles digitées (découpées en forme de doigt). Assez coriaces, elles sont le plus souvent vert tendre et vernissées. La plupart présente un feuillage persistant en hiver.

Helleborus nigercors
Un plant de Helleborus nigercors chez Bernard Carrier
en mai 2003. On voit bien ses feuilles découpées.


Les fleurs

Au Québec, les hellébores fleurissent au début du printemps, en avril et en mai selon les régions et les espèces. Bien que leurs fleurs ressemblent à première vue à n'importe quelle autre fleur, elles sont légèrement différentes. Les cinq segments de la fleur, qui sont habituellement de bonne taille et colorés de rose, de pourpre, de vert, de jaune ou de blanc, sont des sépales et non des pétales. Chez la plupart des autres plantes, les sépales sont verts et protègent les pétales. Ce sont donc les sépales qui représentent la partie spectaculaire de la fleur. Les pétales sont des petites structures jaunes, vertes, bordeaux ou noires qui forment un cercle autour des étamines. Cette particularité explique les longues floraisons des hellébores.

Fleur d'helleborus niger
L'hellébore noir ou rose de Noël (Helleborus niger L. 1753).
Photo prise dans mon jardin le 22 avril 2006.


Les fruits

Les fruits sont composés de trois à dix enveloppes (follicules) et ressemblent à des gousses. Le semis est possible avec des graines très fraîches.

Maturité

Pour avoir un beau plant, il faut attendre parfois quatre à cinq ans, le temps que celui-ci s’établisse bien. Comme leur système racinaire est profond, les hellébores n'aiment pas être déménagés.

Les hellébores et le froid

Certaines espèces, entre autres l'hellébore fétide, peuvent s'affaisser si elles subissent une période très froide ou s'il y a une bonne bordée de neige. Elles redresseront la tête aussitôt que la température sera plus clémente ou dès que la neige sera fondue. Il peut même arriver que notre plant d’hellébore perde son feuillage à cause de la rigueur de l’hiver. N'ayez crainte, si celui-ci est en santé, il repoussera et les hellébores qui émettent des tiges florales peuvent même nous offrir leur floraison sans feuilles.

Comme les hellébores présentent leur floraison lorsque les jardins sont encore engourdis par les derniers froids et que la plupart des hellébores possèdent un feuillage persistant, il peut arriver que leur feuillage soit attaqué par des champignons. Si vous voyez des taches noires sur certaines feuilles, c’est que Phyllosticta helleborella ou Cornithyrium hellebori, deux champignons qui se développent à la suite d'intempéries au printemps, s’attaquent à vos plants. Il suffit de couper les feuilles atteintes. Aucun fongicide n'existe contre ces maladies fongiques qui ne sont pas agressives et nuisibles pour le plant.

Les hellébores en aménagement

En aménagement, on peut imiter les jardiniers des grands jardins publics ou privés qui les plantent en massif sous un arbre ou un arbuste. Ils juxtaposent alors différentes sélections et couleurs de floraison, créant ainsi de beaux mariages printaniers. La palette de couleur de leur floraison est très harmonieuse. Les arbres et les arbustes comme les magnolias s'avèrent de bons compagnons. On dit même que les hellébores vivent en rapport étroit avec eux : en effet, les arbres et les arbustes les protègent des gelées ou du vent, tout en leur donnant de l'ombrage pour résister au plein soleil du midi qu'ils redoutent.

Les hellébores accompagnent aussi avec beaucoup de grâce les bulbes printaniers comme les muscaris, les scilles de Sibérie et les jonquilles. Comme les feuilles constituent la majeure partie d'un jardin, on peut aussi utiliser les textures et les teintes de leurs feuillages pour créer des scènes originales.

Calendrier des soins horticoles

Printemps

Été

Automne

Déposer un bon paillis de compost
à leurs pieds pour garder la terre fraîche
 Vérifier que la terre demeure fraîche :
 arroser en période de canicule
 Vérifier le paillis et ajout si nécessaire
Surveiller l’apparition de taches noires  Cueillir des graines et tenter des semis :
 la germination est souvent capricieuse
 Incorporer du compost au sol pour donner
 de la nourriture organique aux racines 
Enlever les tiges atteintes,
elles repousseront
 Déménager le plant si celui-ci ne fleurit pas,
 étant trop à l’ombre : attention la plupart
 des espèces n’aiment pas être déménagés
 Marquer l’endroit des plants dont le feuillage
 disparaît pour ne pas les bêcher au printemps
Acheter des plants en contenant  Acheter des plants en contenant  Acheter des plants en contenant


Helleborus niger L. 1753 
L’hellébore noir, la rose de Noël
Christmas rose, black hellebore

Facile de culture, c’est souvent l’hellébore noir, mieux connu sous le nom de rose de Noël, qui nous a fait découvrir et aimer le monde des hellébores. Lorsque Linné a déterminé son nom scientifique, en 1753, il était cultivé depuis longtemps, notamment en Angleterre. Le nom de l'espèce, niger, lui a été attribué en référence à la couleur noire de ses racines.

L'hellébore noir est une plante herbacée vivace rustique jusqu'en zone 3. Elle est indigène dans les régions alpines de l'Europe, de la Suisse, de l'Allemagne et de l'Autriche jusqu'au nord de l'Italie et en Croatie. Elle pousse dans des milieux ouverts en pente, mais la plupart du temps dans les sous-bois.

À chaque printemps, cet hellébore revient nous émerveiller avec ses gros boutons nacrés qui émergent en forme de crosse. Ils donneront à leur éclosion une jolie fleur blanche pure au cœur verdâtre de 4 à 7,5 cm (1½ à 3 po) qui prendra des teintes verdâtres ou rosâtres en vieillissant. La forme de ses fleurs varie de plutôt ronde à plutôt étoilé. Les fleurs sont généralement solitaires et tournées vers le côté. Elles sont portées sur des tiges solides.

Ses feuilles peuvent être vert foncé, quelquefois légèrement bleuâtres ou le plus souvent gris vert. Elles sont divisées en sept à neuf segments qui sont parfois légèrement dentelés à leur extrémité. L'hellébore noir peut atteindre 23 à 30 cm (9 à 12 po) de hauteur.

Helleborus niger 'HGC Josef Lemper'
L’hellébore noir ’HGC Josef Lemper’
(Helleborus niger 'HGC Josef Lemper' PP15615). La photo a été prise
le 1er mai 2011 aux Floralies Jouvence.


Fleur avec autre nuance Helleborus
Une autre nuance de couleur de l'hellébore noir. J'ai pris la photo dans
mon jardin le 30 avril 2006.



Helleborus nigercors A. Wall 1934 (Dénomination scientifique non résolue selon The Plant List)
L'hellébore noir hybride, l'hellébore noir de Corse, l’hellébore noirâtre à feuilles piquantes
Hybrid hellebore

L'espèce nigercors identifie un hybride interspécifique entre un hellébore noir (Helleborus niger) et un hellébore de Corse (Helleborus lividus subsp. corsicus) réalisé par l'hybrideur J. H. Stocke en 1931. Cet hybride est stérile. Les descendants sont généralement plus proches de l'espèce niger. Leurs fleurs peuvent mesurer entre 7,5 à 10 cm (3 à 4 po) de diamètre. Elles peuvent être de couleur blanche ou crème. Le cœur de la fleur est souvent marqué de rayures vertes. Les fleurs deviennent vertes en prenant de la maturité, mais souvent en présentant des teintes pêche. La floraison est de longue durée. Les cultivars peuvent atteindre environ 38 cm (15 po) de hauteur.

Helleborus nigercors 'Winter’s Ghost'
L’hellébore noirâtre à feuilles piquantes 'Winter’s Ghost' (Helleborus
nigercors 'Winter’s Ghost' (Syn. Helleborus nigercors 'HGC Winter’s Ghost',
Helleborus nigercors ’Spring Breeze’). La photo a été prise aux Floralies
Jouvence le 7 mai 2011.



Un hybride interspécifique impliquant Helleborus niger.
Avec sans doute Helleborus ballardiae B. Matthew 1993 (Syn. Helleborus nigriliv) : un croisement entre Helleborus niger x Helleborus lividus.

Helleborus Penny's Pink® 'ABCRD01' PP24149
L'hellébore Penny's Pink®
Hellebore hybrid Penny's Pink®

Les fleurs de Penny's Pink® débutent avec des bourgeons floraux pourpre foncé. Les grosses fleurs simples et brillantes, de couleur prune foncé, tournent au rose sombre avec des tons de vert en prenant de la maturité. Le centre de la fleur est orné d'une couronne d'étamines crème. Les fleurs peuvent mesurer 7 cm (3 po) de diamètre. Le feuillage émerge bronze vert au printemps. Des veines roses apparaissent sur le feuillage et deviennent vert émeraude avec le temps mettant en valeur ses feuilles persistantes en lui donnant un effet marbré. Le plant peut mesurer 30 à 60 cm (1 à 2 pi) de hauteur et de largeur. Cette sélection a été obtenue en 2007 par les hybrideurs Rodney Davey et Linda Windsor, de Devon en Grande-Bretagne. Elle a été introduite en 2012. Selon Tony Avent, de Plant Delights Nursery, ce cultivar proviendrait probablement d'un croisement entre Helleborus ballardiae (niger x lividus) et Helleborus hybridus. Le nom du cultivar honore la grande jardinière et écrivaine britannique Penelope Hobhouse (1929-).

Helleborus Penny's Pink®
La photo a été prise chez Pacific Plug & Liner le 5 avril 2014.

 

 

Helleborus ericsmithii Angel Glow® 'BLT02' PP21093
L'hellébore d'Eric Smith Angel Glow®, l'hellébore hybride Angel Glow®
Hybrid hellebore Angel Glow®

Cette sélection interspécifique donne une floraison abondante de fleurs rose pâle qui sont précédées par d'élégants bourgeons roses. En prenant de la maturité, les fleurs simples passent par plusieurs nuances de couleurs pour se teindre finalement de vert pâle. La floraison contraste bien avec son charmant feuillage persistant bleu vert, presque glauque. Angel Glow® prend une forme buissonnante érigée qui peut atteindre 30 à 40 cm (12 à 16 po) de hauteur et 20 à 30 cm (8 à 12 po) de largeur. La croissance du plant est vigoureuse. Cette sélection a été obtenue par Anthony Robin White et Susan Barbara White, dans le comté d'Hampshire en Grande-Bretagne. Elle provient d'un croisement entre un Helleborus niger non enregistré et un plant non nommé d'Helleborus sternii.

Helleborus ericsmithii Angel Glow®
La photo a été prise le 5 avril 2014 chez Pacific Plug & Liner en Californie, le
producteur de cet hellébore.



Helleborus ericsmithii Walberton's® Ivory Prince 'Walhelivor' PP16199 (Syn. Helleborus ericsmithii Ivory Prince®)
L'hellébore hybride Walberton's® Ivory Prince, l'hellébore d'Eric Smith Walberton's® Ivory Prince, l'hellébore hybride Ivory Prince®, l'hellébore d'Eric Smith Ivory Prince®

Ce cultivar a été sélectionné en 1995 par le célèbre hybrideur anglais David Tristan de Walberton Nursery pour sa grande vigueur de croissance, son port compact et sa forme érigée. Il est issu de plants qui ont été hybridés avec Helleborus niger, Helleborus nigercors et Helleborus ericsmithii. Cet hellébore hybride serait de type ericsmithii selon PlantHaven International, le gestionnaire des droits de l'hybrideur, et selon d'autres sources il serait plutôt du type nigersmithii. Ivory Prince® produit des jolies fleurs ivoire, qui émanent d'un bourgeon bordeaux rose, ce qui crée un très beau contraste. Son feuillage vert foncé est veiné d'argent et ses tiges sont rougeâtres. Les fleurs mesurent 5 à 7 cm (2 à 3 po) de diamètre. Le plant peut atteindre 30 à 45 cm (12 à 18 po) et 45 à 60 cm (18 à 24 po) de largeur.

Helleborus ericsmithii Walberton's® Ivory Prince 'Walhelivor'


Helleborus Ivory Prince
Début de la floraison de l'hellébore hybride Ivory Prince®. Photographié chez le
producteur Pacific Plug & Liner le 5 avril 2006.



Talle helleborus Ivory Prince
Floraison de l'hellébore hybride Ivory Prince® qui a pris de la maturité.
Photographié chez le producteur Pacific Plug & Liner le 3 avril 2008.




Helleborus ericsmithii Winter Sunshine® 'HGP02' PP20979
L'hellébore d'Eric Smith Winter Sunshine®, l'hellébore hybride Winter Sunshine®
Hybrid hellebore Winter Sunshine®

Cette sélection est le fruit du travail du sélectionneur Roger Harvey au sein d'un programme planifié d'hybridation dans le comté de Suffolk au Royaume-Uni. Le but était d'obtenir des cultivars résistant au froid et présentant une couleur de floraison unique et attrayante. Winter Sunshine® provient d'un croisement entre un plant d'Helleborus niger et une sélection d'Helleborus sternii. Les traits suivants caractérisent ce nouveau cultivar : un port compact en forme de monticule, un plant érigé, un développement robuste et vigoureux, un feuillage vert foncé, des pétioles rougeâtres, une fleur blanche et verte qui devient rouge en vieillissant et une bonne performance au jardin. Le plant peut atteindre 25 à 30 cm (10 à 12 po) de hauteur et 40 à 45 cm (16 à 18 po) d'étalement.

Helleborus ericsmithii Winter Sunshine
Photographie prise en Californie, le 26 mars 2012, chez le producteur de cet
hellébore en Amérique, Pacific Plug & Liner.



Helleborus foetidus L. 1753
L’hellébore fétide, le pied-de-griffon, la rose de serpent, la patte d'ours, le mords-cheval, l'herbe printanière
Stinking hellebore. dungwort, setterwort, bear's foot

L’hellébore fétide est une plante herbacée vivace qui est répandue dans les sous-bois montagneux d'une grande partie de l'Europe, de l'Autriche au Portugal et de l'Angleterre à l'Allemagne. Le nom de l'espèce évoque l'odeur désagréable qui se dégage quand on froisse ses feuilles. Cet hellébore forme une masse de feuilles vert sombre grossièrement dentées et divisées en 7 à 11 segments. Son feuillage est persistant. À la floraison, il produit des inflorescences de petites fleurs en forme de clochettes réunies en grappes, chartreuse bordées de brun pourpre. Mesurant entre 2 à 2,5 cm (¾ à 1 po) de diamètre, elles recouvrent la partie supérieure du plant. Comme c'est une plante calcicole, elle se développe bien dans un sol alcalin. Le plant peut atteindre facilement 30 à 60 cm (1 à 2 pi) de hauteur et de largeur.

Boutons d'Helleborus foetidus
Photo prise par mon ami Richard Côté dans son jardin
à Lévis au printemps 2016.


Plant de Helleborus foetidus
Photo de l’hellébore fétide (Helleborus foetidus) prise par mon
ami Richard Côté dans son jardin à Lévis au printemps 2016.


Talle de Helleborus foetidus
Photo de l’hellébore fétide (Helleborus foetidus) prise à Lon
gwood Gardens
le 29 mai 2003.



Helleborus foetidus 'Gold Bullion'
L’hellébore fétide 'Gold Bullion', le pied-de-griffon 'Gold Bullion', la rose de serpent 'Gold Bullion', la patte d'ours 'Gold Bullion', le mords-chval 'Gold Bullion', l'herbe printanière 'Gold Bullion'
Stinking hellebore 'Gold Bullion', dungwort 'Gold Bullion', setterwort 'Gold Bullion', bear's foot 'Gold Bullion'

La sélection 'Gold Bullion' est une plante architecturale au feuillage persistant dont les feuilles sont dorées quand elles sont jeunes. Elles deviennent vert chartreux en prenant de la maturité. Cet hellébore est donc parfait pour illuminer les sous-bois au printemps. Ce qui est intéressant aussi c'est que 'Gold Bullion' tolère les sols secs une fois bien établi. L'extrémité de ses fleurs vert crème présente un liseré brunâtre. Ses tiges sont marron. Le plant, au port buissonnant, peut atteindre entre 30 à 60 cm (1 à 2 pi) de hauteur et de largeur. Cette sélection a été développée et nommée par Plant World.

Helleborus foetidus 'Gold Bullion'
Photographié chez Bernard Carrier le 4 mai 2003.

 


Helleborus foetidus 'Wester Flisk' (Syn. Helleborus foetidus 'Red Stem')
L’hellébore fétide 'Wester Flisk', le pied-de-griffon 'Wester Flisk', la rose de serpent 'Wester Flisk', la patte d'ours 'Wester Flisk', le mords-chval 'Wester Flisk', l'herbe printanière 'Wester Flisk'
Stinking hellebore 'Wester Flisk', dungwort 'Wester Flisk', setterwort 'Wester Flisk', bear's foot 'Wester Flisk'

Cette forme exceptionnelle de l'hellébore fétide possède des tiges et des pétioles rougeâtres. Cultivée sous des températures froides, les feuilles, finement divisées, passent du vert au gris, avec une touche de rouge sur leur bordure. Les fleurs vertes, typiques de l'espèce, présentent une bordure brunâtre. 'Wester Flisk' peut atteindre 40 cm (16 po) de hauteur et de largeur. Son nom évoque Wester Flisk sur l'estuaire de la Tay sur la côte de l'Écosse, un endroit où se rencontrent le fleuve Tay et la mer du Nord. C'est l'endroit où cette plante a été trouvée.

Helleborus foetidus 'Wester Flisk'
Photographié chez Bernard Carrier le 4 mai 2003.

 

 

Helleborus lividus subsp. corsicus (Briq.) P. F. Yeo 1986 (Syn. Helleborus argutifolius Viv. 1824, Helleborus corsicus (Viv.) Wild. ex Mabile 1867)
L'hellébore livide de Corse, l'hellébore noirâtre de Corse, l'ellébore livide de Corse, l'hellébore de Corse

Cette espèce est originaire et confinée à deux îles de la Méditerranée: la Corse et la Sardaigne, où elle est largement répandue. On peut la trouver dans une grande variété d'habitats comme sur les bordures des ruisseaux, le long des routes, dans les sous-bois, dans des carrières sèches et dans le maquis méditerranéen. Dans son habitat, cette plante peut atteindre 2 m (6 pi) de hauteur à certains endroits, alors qu'elle n'atteint que 23 cm (9 po) au sommet des montagnes.

En avril et en mai, cet hellébore donne de grosses grappes de fleurs pendantes en coupe, vert jaunâtre à vert pomme. Des étamines jaunes colorent le centre de la fleur. Les feuilles vert moyen à vert gris sont coriaces et trifoliées. Elles sont bordées de dents, qui ont l'apparence d'épines. Au printemps, l'hellébore livide de Corse rajeunit son feuillage au-dessus de celui de l'année précédente. Le plant peut atteindre facilement 60 cm (2 pi) de hauteur et de largeur dans nos aménagements.

Ce n'est pas une plante difficile de culture dans nos jardins. Elle se développe bien dans un sol riche et bien drainé, au soleil ou sous une ombre légère. En fait, elle tolère la plupart des sols en autant que celui-ci ne soit pas détrempé. Il faut aussi éviter les sols glaiseux.

Helleborus lividus subsp. corsicus
Photographie prise au Jardin botanique de Montréal le 4 mai 2010.

 

 

Helleborus lividus subsp. corsicus 'Janet Starnes' (Syn. Helleborus argutifolius 'Janet Starnes')
L'hellébore livide de Corse 'Janet Starnes', l'hellébore noirâtre de Corse 'Janet Starnes', l'hellébore de Corse 'Silver Lace'
Speckled Corsican, Corsican hellebore 'Janet Starnes'

Ce fut une des premiers hellébores à présenter un vrai feuillage panaché. Comme c’est le cas pour plusieurs plantes panachées, on aime ou on n’aime pas la panachure du feuillage de cette plante : une feuille verte lustrée composée de taches crème et vert menthe. Il apparaît parfois des mouchetures rosées sur les nouvelles pousses. Les couleurs sont plus fortes au printemps. On peut couper le feuillage tôt au printemps, pour permettre une meilleure visualisation de la couleur crème de la nouvelle pousse. Son feuillage est vigoureux. Cet hellébore de Corse produit de grosses grappes de fleurs pendantes vertes et crème. Le plant peut atteindre 45 à 60 cm (2 pi) de hauteur et de largeur. Cette sélection a été nommée par la jardinerie Philip Curtis Farms, en l’honneur de Janet Starnes, une pépiniériste renommée de l’Oregon qui a repéré cette mutation dans un groupe de semis. Son taux de croissance est lent.

Helleborus lividus subsp. corsicus 'Janet Starnes'
La photographie a été prise chez Terra Nova en Oregon le 21 août 2008.

 

 

Helleborus lividus subsp. corsicus ’Silver Lace’ (Syn. Helleborus argutifolius ’Silver Lace’)
L'hellébore livide de Corse 'Silver Lace', l'hellébore noirâtre de Corse 'Silver Lace', l'hellébore de Corse 'Silver Lace'
Corsican hellebore 'Silver Lace'

L'hellébore livide de Corse 'Silver Lace' est une plante très intéressante pour son feuillage gris étain. Cette sélection donne des grappes de fleurs vert pomme Le plant peut atteindre 50 à 60 cm (20 à 23 po) de hauteur et un étalement de 45 à 60 cm (20 à 23 po). Cette sélection a été introduite par RD Plants, de Devon, en Grande-Bretagne. Il doit être reproduit par tissu de culture pour conserver son intégrité.

Helleborus lividus subsp. corsicus ’Silver Lace’
Feuillage découpé de l'hellébore livide de Corse 'Silver Lace' (Helleborus lividus subsp. corsicus
’Silver Lace’ (Syn. Helleborus argutifolius ’Silver Lace’). Photo prise chez Monrovia en Oregon,
le 22 août 2008.
 

 

 

Helleborus orientalis Lam. 1789
L'hellébore d'Orient, la rose de carême
Lenten rose

Cette espèce est originaire des climats secs de la Turquie et de la Grèce. Pour plusieurs personnes, c'est l'espèce qui est la plus florifère et la plus colorée du genre Helleborus. Aujourd'hui, on peut trouver facilement cette plante herbacée vivace dans une magnifique gamme de modèle de feuilles, de forme de fleurs (simple, semi-double, très double, anémone) et un éventail surprenant de couleurs (blanc, crème, rose, pourpre ou marron, avec ou sans picots, taches, veines ou franges). Comme on dit : le choix des couleurs autorise toutes les fantaisies.

Les fleurs, inclinées en forme de coupe, mesurent 5 à 7 cm (2 à 3 po) de diamètre. Ses étamines dorées contrastent joliment avec la couleur de la fleur. La floraison de l'hellébore d'Orient est un peu plus tardive que celle de l'espèce niger. Ses feuilles vert foncé et coriaces sont composées de 7 à 11 lobes. Le plant n'est pas érigé mais plutôt étalé sur le sol, formant une masse arrondi. Il peut atteindre 40 à 60 cm (16 à 23 po) de hauteur et de largeur. C'est l'espèce la plus facile à cultiver. L'hellébore d'Orient a été nommé la plante vivace de l'année 2005, par la Perennial Plant Association.

Helleborus orientalis 'White Lady Spotted'
L'hellébore oriental 'White Lady Spotted' (Helleborus orientalis
'White Lady Spotted'.
 

 

DES HYBRIDES À FLEURS SIMPLES PAR SEMIS

Ci-dessous, on voit la floraison d'hellébores qui ont été obtenus par semis de mon ami Bernard Carrier. Les hybridations par semis, en laissant faire la nature, sont anarchiques, en ce sens que les fleurs seront différentes de celles du pied-mère. Elles y ressembleront plus ou moins. Les semis peuvent cependant donner des coloris inattendus. La découverte de la première floraison est toujours une grande joie. En plus, on peut obtenir des plants à petits coûts pour en planter partout dans notre jardin.

Hellébore issu par semis
La photographie de cet hellébore issu par semis de Bernard
Carrier a été prise dans mon jardin le 25 mai 2014.
 
 
 
Bel hellébore issu par semis
La photographie de cet hellébore issu par semis de Bernard Carrier a été prise dans mon
jardin le 10 mai 2016.
 

 

Des hybrides à fleurs doubles

Lorsque la mode des hellébores est survenue il y a une trentaine d'années, les créateurs de nouvelles sélections ont perfectionné les méthodes d'hybridation. Leur curiosité a développé tout un nouveau monde : des tons pêche et violacés, des fleurs bicolores, des plus grosses fleurs et enfin, des plantes aux fleurs doubles.

Hellébore à fleurs doubles
Photographie prise dans le jardin de Bernard Carrier, Les Introuvables, le 24 mai 2016.
 
 
 

Le caractère tant recherché d'une fleur double a pu être introduit grâce à la découverte d'hellébores indigènes qui avaient produit cette mutation dans la nature. Ces hellébores ont été nommés 'Dido' et 'Aeneas'. C'étaient des hellébores à collier (Helleborus torquatus Archer-Hind 1884) appelés correctement aujourd'hui, selon l'évolution en matière taxinomique, l'hellébore aux feuilles divisées de Serbie (Helleborus multifidus subsp. serbicus (Adamovic) Merxm. & Podlech 1961). C'est la britannique Elizabeth Strangman qui a repéré les plantes et qui a été la précurseure des formes doubles en obtenant la première série à fleurs doubles 'Party Dress Doubles'. Le nom de madame Strangman est d'ailleurs associé aujourd'hui à l'hybridation des hellébores et à un grand intérêt pour les espèces indigènes.

Certaines fleurs paraissent avoir un aspect duveteux avec plusieurs rangées de pétales alors que d'autres sont plus aplaties avec deux ou trois couches de pétales.

Les nouvelles formes et les nouvelles couleurs ont engendré un engouement croissant pour ces plantes qui étaient demeurées un peu dans l'oubli depuis l'introduction de l'hellébore oriental en France, vers 1700, par Joseph Pitton de Tournefort (1665-1708). Le virus de l'hybridation de «la plante des fous», surnommée ainsi parce qu'elle était utilisée pour calmer les crises de folie, a contaminé de bons hybrideurs.

Aujourd'hui, beaucoup de croisements sont encore des beautés rares à trouver en jardinerie. Les étiquetages sont rares et parfois, malheureusement, peu précises.

Hellébore à fleurs blanches doubles

 

Talle d'hellébores à fleurs doubles
Photographie prise dans le jardin de Bernard Carrier, Les Introuvables, le 24 mai 2016.
 
 
 
Hellébore hydride à fleurs doubles
Photographie prise dans le jardin de Bernard Carrier, Les Introuvables, le 24 mai 2016.

 

 

Note 1 : Les photographies ont été prises par l'auteur à moins d'indications contraires.

Note 2 : Merci au botaniste Camille Rousseau qui révise régulièrement mes textes au niveau linguistique avant publication.

Note 3 : Les photographies des plantes qui ont fait l’objet de cette infolettre sont ou seront disponibles sous peu sur le site : www.millettephotosdeplantes.com.

Note 4 : Les jours suivant l'émission des infolettres, elles sont disponibles sur le site du Domaine Joly-De Lotbinière : http://www.domainejoly.com/fr/jardins-histoire-et-nature/infolettres-de-rock-giguere/. Merci à la directrice Hélène Leclerc pour l'hébergement.

 

Au plaisir !!!!!! Enjoy !!!!!!!!

Rock Giguère
2017-03-16 

 

« Retour

Explorer, découvrir et se divertir

Endroit de prédilection pour tous les amateurs de patrimoine, de jardins, de culture, de photographie et de détente, le Domaine Joly-De Lotbinière vous propose une remarquable rencontre avec l'histoire et la nature, un pique-nique sous les arbres centenaires, une promenade au cœur de magnifiques jardins, une randonnée en forêt, une balade-découverte au bord du fleuve et plus encore...

Pour information

  • Téléphone : 418 926-2462
  • Télécopieur : 418 926-2525

Abonnez-vous à l'infolettre



Imprimer

Suivez-nous sur


Domaine Joly-De Lotbinière
7015, route Pointe Platon, C. P. 1000
Sainte-Croix, Québec, Canada
G0S 2H0
Téléphone : 418 926-2462
Télécopieur : 418 926-2525
Courriel :

Imprimé le : 20 juillet 2017