Domaine Joly-De Lotbinière
Aller directement au contenu

Vous êtes ici : Accueil > Nouvelles > Toutes les fraises ne sont pas rouges !!!!!

Toutes les fraises ne sont pas rouges !!!!!

Toutes les fraises ne sont pas rouges !!!!!

Bonjour à tous,

Le printemps s’en vient. Les érables ont coulé la semaine passée, de façon exceptionnelle dans mon coin de la Beauce. Petit arrêt cette semaine. Une chance paraît-il !

Je suis encore en retard cette semaine. Mon dossier était plus difficile à traiter que prévu et j'ai commencé mes conférences et mes activités dans les serres et les jardineries.

Je vous parle aujourd'hui de la venue des nouvelles fraises blanches au Québec, finalement en Amérique du Nord. Enfin ! Des plants sont accessibles. Mais attention, plusieurs particularités sont attachées à cette nouvelle commercialisation.

Je voudrais remercier mon ami Normand Tellier qui m'a bien secondé dans ce dossier en m'aidant à comprendre certaines notions. Il a déjà reçu ses plants de 'Natural Albino' et bien entendu je lui en ai volés ... euh ... plutôt empruntés quelques-uns pour vérifier leur culture. Je vais donc cultiver dans les serres de ma fille et de mon gendre à Sainte-Famille cette sélection ainsi que 'White Carolina'. Il faut bien savoir de quoi on parle et surtout apprivoiser ce que l'on vend.

Bonne lecture et découvrez le monde fabuleux de la fraise qui s'en vient,

Rock

Rock Giguère

Date : 21 mars 2016
Infolettre : 20160321

Toutes les fraises ne sont pas rouges !!!!!

Des fraises, de couleur blanche, sont vendues en Europe depuis quelques années sous le nom de « pineberry », une contraction des mots anglais pineapple (ananas) et strawberry (fraise). Ce nom leur a été attribué pour évoquer le petit arrière-goût d'ananas que plusieurs personnes leur trouvent. Les sélections ne sont pas issues de manipulations génétiques, mais bien d'hybridations et de sélections. Attendues depuis un certain temps en Amérique du Nord, elles viennent tout juste d'arriver sur le marché nord-américain. Cependant, leur entrée est très timide jusqu'ici. Le produit est aussi peu connu, même méconnu.

Photo des fraises Natural Albino® prise au California Spring Trials 2015, chez Pacific Plug & Liners.
Photo des fraises Natural Albino® prise au California Spring Trials 2015, chez Pacific Plug & Liners.

SURPRENEZ VOTRE FAMILLE ET VOS INVITÉS AVEC QUELQUE CHOSE DE SPÉCIAL !

Photo des fraises Natural Albino® prise au California Spring Trials 2015, chez Pacific Plug & Liners
Photo des fraises Natural Albino® prise au California Spring Trials 2015, chez Pacific Plug & Liners.

La source génétique de ces «albinos» modernes

Des fraises blanches du Chili furent repérées au début du XVIIIe siècle sur les côtes de l'Amérique du Sud par Amédée François Frézier (1682-1773), un botaniste, mais aussi un militaire et un cartographe français. En août 1714, il rapporta cinq plants en France. Un de ces plants provenant de la terre native de la fraise blanche originelle fut donné au botaniste Antoine de Jussieu (1686-1758), affecté alors comme professeur de botanique au Jardin Royal à Paris. Frézier conserva aussi un plant qu'il planta dans son jardin et qui s'est multiplié spontanément.

Dans les années 1750, l'agronome français Antoine Nicolas Duchesne (1747-1827) a constaté que les plants de ces fraisiers, qui ne fructifiaient pas, étant tous mâles, s'étaient hybridés de façon accidentelle avec une autre espèce provenant de l'Amérique du Nord, l'espèce virginiana. Notre fraisier cultivé ou fraisier ananas (Fragaria x ananassa) venait d'être créé et c'est lui qui est la source génétique de toutes les fraises que nous pouvons cultiver aujourd'hui, y compris les fraises blanches modernes.

Notes botaniques : En 1753, la fraise du Chili fut d'abord nommée Fragaria vesca var. chiloensis par Linné. Ensuite, on lui attribua le nom de Fragaria chiloensis (L.) Duchesne ex Weston 1771. Notre petit fraisier des champs aux fruits rouge écarlate fut nommé Fragaria virginiana en 1768 par le botaniste anglais, d'origine écossaise, Philip Miller (1691-1771). Aujourd'hui, la fraise cultivée ou la fraise ananas porte le nom de scientifique de Fragaria x ananassa (Duchesne ex Weston) Duchesne ex Rozier 1785.

Le développement des sélections de fraises blanches améliorées

Ce sont des fermiers hollandais, intéressés dans la culture de cette espèce, qui ont trouvé le matériel génétique de base de ces «nouvelles fraises» en France. Il voulait développer un nouveau produit sur une base commerciale. Le matériel était en piteux état et s'était fort dégradé au fil du temps.

En 2003, l'hybrideur hollandais Johannes Adrianus Petrus de Jongh a transformé ce matériel génétique de base pour obtenir des plants plus forts et plus productifs. Il a fallu six ans de sélection, avec des méthodes d'hybridations naturelles, pour obtenir des plants vigoureux et intéressants pour leur production fruitière et la saveur des fruits.

Introduction en Amérique du Nord

Les sélections de « pineberries » ont donc été commercialisées d'abord par les Néerlandais. Des plants commencent tout juste à être offerts sur les marchés nord-américains, même s'ils ont fait des apparitions discrètes en 2014 aux États-Unis. En 2016, des plants étaient accessibles au Canada et aux États-Unis via certains grossistes.

Le plant

Comme les autres fraisiers, c'est une plante herbacée vivace couvre-sol qui s'étend par stolon. Il peut atteindre 20 à 30 cm (8 à 12 po) de hauteur et 25 à 50 cm (10 à 20 po) de largeur. Il produit des fleurs blanches au printemps. La floraison n'est pas remontante, donc la production n'est pas continue.

Le fruit

Ces fraisiers produisent un fruit rond blanc, légèrement rosé, garnis de graines (akènes) rouge clair. Les plus gros fruits mesurent moins de 2,5 cm (1 po) de diamètre. La chair du fruit est rosâtre. Son goût est très fruité en bouche et rappellerait le goût de l'ananas. Les fruits plaisent, mais le souci est la production du plant. En effet, les plants sont à l'heure actuelle de cinq à dix fois moins productifs que les plants de fraises rouges.

Pollinisation

Les sélections de fraises blanches améliorées ne sont pas auto fertiles. Elles nécessitent le pollen de d'autres fraisiers compatibles pour produire leur fruit distinctif. En plus, pour s'assurer de cette pollinisation croisée, les plants pollinisateurs et les plants de fraises blanches doivent être visités par les abeilles ou les bourdons qui transporteront le pollen. Les fraisiers pollinisateurs doivent être placés près des « pineberries » et bien entendu, fleurir en même temps. Des fraisiers sont recommandés par les compagnies. Ainsi Berries®Home®, opte pour 'Elsanta', 'Eve's Delight', 'Lambada' et 'Sweet Eve'. La compagnie Nourse Farms vend le cultivar 'Sonata' pour son fraisier Natural Albino®.

SÉLECTIONS DE FRAISES BLANCHES

Il n'existe aujourd'hui que très peu de cultivars qui sont disponibles pour les marchés : Natural Albino®, 'White Carolina', 'White D' et 'White Pine'.

Photo que j'ai prise de l'étiquette de vente des fraisiers Natural Albino® et 'Sonata'.
Photo que j'ai prise de l'étiquette de vente des fraisiers Natural
Albino® et 'Sonata'.

Fragaria x ananassa Natural Albino® 'BBB PO 01' PP24332 (Syn. Fragaria ananassa Hula Berry™)
Le fraisier ananas Natural Albino®

C'est la sélection la plus récente offerte sur le marché. Elle a été obtenue par le hollandais Johannes Adrianus Petrus de Jongh de Beekers Berries Breedind BV. Le plant d'origine a été repéré en 2008. Les parents ne sont pas connus exactement, mais on pense qu'il s'agit des cultivars 'Annablanca' et 'Louis Gauthier'. L'enregistrement de cette fraise, demandé le 16 mai 2012, a été publié le 25 mars 2014.

La saveur du petit fruit blanc et rose de Natural Albino®, est excellente. Les fruits peuvent mesurer 2,1 cm (¾ po) de longueur et 2,5 cm (1 po) de largeur. La fructification survient un an après sa plantation en sol, donc après une période de froid. Des plants sont vendus déjà vernalisés (ils ont donc subi une période de froid) pour produire la première année de plantation. Le plant au port érigé est stolonifère et peut atteindre 30 cm (12 po) de hauteur et 50 cm (20 po) d'étalement. Vigoureux, il serait rustique dans les zones 3 à 8. Il présente une bonne tolérance à la pourriture amère (Phytopthora cactorum) qui peut affecter la fleur, le fruit ou le fruit mûr.

La compagnie Nourse Farms, qui a enregistré et commercialise cette plante, recommande le fraisier Sonata® PP18000 pour la pollinisation croisée, une sélection hollandaise reconnue pour son goût distinctif. Le ratio serait d'un plant pollinisateur pour quatre plants de Natural Albino®. La ferme Nourse Farms est située au Massachusetts et oeuvre dans la commercialisation de plants de petits fruits depuis 1932.

Fragaria x ananassa 'White Carolina'
Le fraisier ananas 'White Carolina'

Cette sélection rejoint moins la plante stéréotypée des « pineberries ». Si le fruit est exposé au soleil, il présentera une teinte plus rose rouge que les autres sélections. En plus, cette sélection est très susceptible à la brûlure des feuilles (tache phomopsienne), une infection qui survient après une période pluvieuse, avant la floraison mais le plus souvent après la récolte. Les fongicides organiques peuvent ou ne peuvent pas être appropriés pour conserver la bonne santé des plants. Cette sélection sera remplacée quand les stations de recherches auront développé d'autres cultivars plus rustiques.

Néanmoins, ce fraisier demeure un bon choix pour 2016, afin de se familiariser avec ces nouvelles fraises et surtout leur culture. Les problèmes observés, principalement en Europe, peuvent aussi ne pas exister au Québec ou de façon beaucoup moins importante.

Note 1 : En espagnol, les blanches du Chili sont connues sous le nom de alma blanca, âme blanche.

Note 2 : Les photographies des plantes qui ont fait l’objet de cette infolettre sont ou seront disponibles sous peu sur le site : www.millettephotosdeplantes.com.

Au plaisir !!!!!! Enjoy !!!!!!!!

Rock Giguère
2016-03-21

« Retour

Explorer, découvrir et se divertir

Endroit de prédilection pour tous les amateurs de patrimoine, de jardins, de culture, de photographie et de détente, le Domaine Joly-De Lotbinière vous propose une remarquable rencontre avec l'histoire et la nature, un pique-nique sous les arbres centenaires, une promenade au cœur de magnifiques jardins, une randonnée en forêt, une balade-découverte au bord du fleuve et plus encore...

Pour information

  • Téléphone : 418 926-2462
  • Télécopieur : 418 926-2525

Abonnez-vous à l'infolettre



Imprimer

Suivez-nous sur


Domaine Joly-De Lotbinière
7015, route Pointe Platon, C. P. 1000
Sainte-Croix, Québec, Canada
G0S 2H0
Téléphone : 418 926-2462
Télécopieur : 418 926-2525
Courriel :

Imprimé le : 1 octobre 2016