Domaine Joly-De Lotbinière
Aller directement au contenu

Vous êtes ici : Accueil > Nouvelles > Herborisation au Boisé Papineau à Laval...

Herborisation au Boisé Papineau à Laval...

Herborisation au Boisé Papineau à Laval...

Bonjour à tous,

Ma dernière infolettre sur la patate/tomate a fait couler beaucoup d'encre ... J'ai dû répondre à plusieurs courriels. J'assurerai le suivi de sa disponibilité au Québec, à savoir si elle sera sur nos tablettes ou non, compte tenu d'une possibilité d'interdiction au Canada à cause d'un insecte.

Cette semaine, c'est mon rapport d'herborisation mensuel. Nous allons à Laval, au Bois-Papineau. La première plante décrite, Acer nigrum, est une plante rare au Québec.

Je voudrais d'abord remercier Laurent Brisson, un membre très actif de FloraQuebeca, qui m'a amené sur les lieux en mai 2015. Ensuite, le botaniste Frédéric Coursol et certains membres du groupe La flore du Québec comme Jacques Ranger, qui ont validé mes identifications et qui m'ont fourni des détails intéressants sur les plantes concernées. Enfin, le botaniste Camille Rousseau qui prend toujours le temps nécessaire pour réviser mes textes.

Sans un bon réseau nous ne sommes souvent pas grand-chose.

Ma prochaine herborisation, en mars, traitera de la flore des monts Valin au Saguenay. Nous serons à la recherche d'une autre plante rare, le streptope des montagnes (Streptopus oreopolus) avec la biologiste Marie-André Zizka qui l'a immortalisé en herbier le 28 juin 1999 aux monts Valin. Mon ami Camille Rousseau était aussi avec nous.

La semaine prochaine je vais vous parler de deux nouveaux coprosmes : 'Pacific Sunrise' et 'Pacific Sunset', qui seront disponibles en 2016. Des petits bijoux ! Les plants sont actuellement en production chez DECO-Style.

Passez une bonne semaine,

Rock

Entête Rock Giguère

Date : 9 février 2016
Infolettre : 20160209

Herborisation au Boisé Papineau à Laval…

Depuis plusieurs années, vers la mi-mai, je donne une conférence à Sainte-Julienne dans la région de Lanaudière. Le président de la Société d'horticulture et d'écologie de Sainte-Julienne (Hortéco), Yvon Céré, est devenu bien entendu avec le temps un ami. Comme, je rencontrais aussi à mes conférences Laurent Brisson, un connaisseur des saules et des aubépines ainsi qu'un membre très actif de FloraQuebeca, qui demeure aussi à Sainte-Julienne, pourquoi ne pas demander à Laurent de nous planifier une excursion pour herboriser dans le coin. Le 13 mai 2015, Yvon et moi nous nous sommes rendus au Boisé Papineau sous la direction de Laurent qui nous a familiarisés avec la flore de ce secteur qu'il connaît bien.

Elle a l'air d'un érable à sucre ... mais regardons de plus près. Voir page suivante.
Elle a l'air d'un érable à sucre ... mais regardons de plus près. Voir page suivante.

Acer nigrum F. Michx. 1812 (Sym. Acer saccharum subsp. nigrum (F. Michx.) Desmarais 1952
L’érable noir
Black maple, black sugar maple

Oui la feuille d'érable de la page précédente ressemble à notre érable à sucre (Acer saccharum), mais c'est plutôt celle de l'érable noir, une espèce très rare au Québec. Depuis 2012, elle est considérée au Québec comme une espèce vulnérable. On ne la trouve qu'aux environs de Montréal. L'espèce nigrum est nord-américaine et est surtout présente aux États-Unis ainsi que de façon parcimonieuse au sud de l'Ontario et du Québec. Son bois est dur comme celui de l'érable à sucre. Les feuilles caduques sont généralement trilobées et leur revers vert jaunâtre ainsi que le pétiole sont couverts d'une pubescence veloutée. Appartenant à la famille des Sapindacées, cet arbre peut atteindre 20 à 25 m (65 à 80 pi) de hauteur. Il aime les sols humides et fertiles.

L'endos de la feuille d'Acer nigrum. À remarquer les petits poils et l'apparence flétrie.
L'endos de la feuille d'Acer nigrum. À remarquer les petits poils et l'apparence flétrie.

À remarquer les petits poils sur le pétiole.
À remarquer les petits poils sur le pétiole.

Zanthoxylum americanum Mill. 1768
Le clavalier d’Amérique, le frêne épineux
Northern prickly-ash, American prickly-ash, common prickly-ash, toothache tree

Ce petit arbre au feuillage caduc, parfois arbustif, fait partie de la famille des Rutacées. On le trouve sur la côte est du Canada et des États-Unis, dans les prairies humides, dans les ravins humides et dans les forêts. Sa taille ne dépasse pas les 8 m (26 pi), se limitant souvent à 3 à 4 m (10 à 13 pi) de hauteur. Des épines lignifiées se forment par paire à chaque nœud de la tige, donc à la base de la feuille. Ses petites fleurs jaunes printanières qui apparaissent avant les feuilles sont suivies par des petites baies rouges à l'odeur épicée. Ses feuilles sont pennées un peu comme les frênes. Il pousse bien à la lumière mais tolère l'ombre.

Zanthoxylum americanum Mill. 1768

Populus balsamifera L. 1753
Le peuplier baumier, le baumier, le liard, le peuplier, le peuplier balsamifère, le peuplier tacamahacca
Balsam poplar, balm of Gilead, black poplar, cottonwood, eastern balsam poplar, hackmatack, tacamahac

Le peuplier baumier est originaire du Canada et des États-Unis, où il pousse à la lumière sur les rivages et dans les basses terres humides. C'est un arbre à feuillage caduc de moyenne à grande taille, de croissance rapide, pouvant mesurer 23 à 30 m (75 à 100 pi) de hauteur. Il développe un port ovoïde. Ses branches, de couleur rouge brun, sont modérément fortes. Ses feuilles vert foncé et ovoïdes présentent une pointe aiguë. Elles sont finement dentelées et aromatiques. Le nom de l'espèce évoque l'odeur de baume que diffusent ses bourgeons résineux au printemps. Les jeunes feuilles sont lustrées et elles tournent au rouge à l'automne. En avril et en mai, ce peuplier dioïque produit de longs chatons jaune pâle, peu importe s'il est male ou femelle. Cet arbre est rustique jusqu'en zone 2.

Populus balsamifera L. 1753

Populus deltoides W. Bartram ex Marshall 1785
Le peuplier deltoïde, le liard, le peuplier à feuilles deltoïdes, le peuplier du Canada, le peuplier liard
Eastern cottonwood, common cottonwood, match poplar, necklacepoplar

Le genre Populus fait partie de la famille des Salicacées. Le peuplier deltoïde est un arbre au feuillage caduc, originaire principalement de l'est de l'Amérique du Nord. Le nom de l'espèce évoque la forme triangulaire des feuilles, comme un delta majuscule. Cet arbre, de courte longévité, pousse le long des ruisseaux et sur les terres basses, préférablement dans des sols humides. Il peut tolérer des températures très chaudes de 46° C et aussi froides que -45° C.

Les grosses branches de cet arbre font un angle de 45° avec le tronc. Ses feuilles vertes deviennent jaunâtres à l'automne. Comme le peuplier deltoïde est dioïque, lors de sa floraison au début du printemps, les sujets mâles produisent des chatons rougeâtres alors que ceux des femelles sont jaunâtres. Cet arbre mesure généralement entre 20 à 25 m (65 à 80 pi) de hauteur et si les conditions de culture sont excellentes, il peut atteindre alors entre 40 à 50 m (130 à 160 pi) de hauteur. Pour cela il doit résister aux vents violents, aux maladies et aux insectes. C'est l'un des grands arbres du Québec. Sa croissance est très rapide.

Populus deltoides W. Bartram ex Marshall 1785

Prunus virginiana L. 1753
Le cerisier de Virginie, les cerises à grappes, le cerisier à grappes
Chokecherry, common chokecherry, eastern chokecherry, red chokecherry

Le cerisier de Virginie est un arbuste, s'il est multi tiges, ou un petit arbre. Cette plante ligneuse appartient à la famille des Rosacées et est largement distribuée au Canada et aux États-Unis. Elle se rencontre dans les prairies, les espaces en friche, au bord des cours d'eau, en bordure des boisés, le long des chemins de campagne et sur les flancs des collines. Aussi appelé le cerisier à grappes, il peut atteindre 4 à 8 m (13 à 26 pi) de hauteur. Ses feuilles elliptiques vert mat et finement dentées mesurent de 5 à 10 cm (2 à 4 po) de longueur. Ses fleurs blanches odorantes sont réunies sur des grappes de 8 à 15 cm (3 à 6 po) de longueur. Elles sont suivies par des baies rouges qui deviennent pourpre foncé en août et en septembre. La floraison survient en mai. Le fruit, qui contient un gros noyau, est comestible mais il a un goût âpre et la bouche devient pâteuse quand on le consomme. Il fait cependant le bonheur des oiseaux.

Prunus virginiana L. 1753

Viola pubescens Aiton 1789
La violette pubescente, la violette de Pennsylvanie, la violette jaune
Downy yellow violet, common yellow violet, smooth yellow violet, yellow forest violet

Cette violette est une plante herbacée vivace qui appartient à la famille des Violacées. D'origine nord-américaine, on la trouve au Canada et aux États-Unis. Ses feuilles rappellent la forme d'un cœur. En mai et au début de juin, la violette pubescente produit des fleurs jaune vif. Le plant peut mesurer entre 15 à 25 cm (6 à 10 po) de hauteur et peut atteindre 20 cm (8 po) en étalement. Elle est rustique jusqu'en zone 3. Cette plante indigène pousse dans des endroits ombragés ou non, si le sol est frais.

Viola pubescens Aiton 1789

Viola canadensis L. 1753
La violette du Canada
Canada violet, Canada white violet, tall white violet

La violette du Canada est une plante herbacée vivace originaire de l'est du Canada, des États-Unis et du nord du Mexique. Cette violette se distingue d'abord par sa dimension : en effet, elle peut atteindre entre 15 à 35 cm (6 à 14 po) de hauteur et environ 30 cm (1 pi) de largeur. Ensuite, ses fleurs et ses feuilles en forme de cœur sont portées sur une même tige, ce qui n'est pas le cas des autres violettes. En avril et en mai, cette Violacée donne des fleurs blanches dont les pétales sont marqués de jaune à la base. Le revers des pétales est teinté de pourpre pâle. Elle croît bien dans un sol frais, dans des endroits ombragés comme les forêts ouvertes et parfois en prairie. Cette plante est rustique jusqu’en zone 3.

Viola canadensis L. 1753

Mitella diphylla L. 1753
La mitrelle à deux feuilles, la mitelle deux-feuilles
Two-leaved mitrewort, coolwort, coolwort mitrewort, two-leaved bishop’s-cap

La mitrelle à deux feuilles est une plante herbacée vivace qui appartient à la famille des Saxifragacées. Elle est originaire du Québec, de l'Ontario et de l'est des États-Unis. Elle pousse à la mi-ombre dans les érablières, les sous-bois riches, le long des cours d'eau et dans les dépressions ombragées. Deux feuilles opposées apparaissent un peu au-dessus de quelques feuilles basales. En mai et en juin, des fleurs avec leurs pétales blancs profondément frangés en forme de flocons de neige, garnissent une seule hampe florale qui peut atteindre 25 à 45 cm (10 à 18 po) de longueur. Les fleurs, poussant le long de la tige, sont assez largement espacées l'une de l'autre. Le plant peut mesurer 15 cm (6 po) de largeur. Il est rustique jusqu'en zone 3.

Mitella diphylla L. 1753

Tiarella cordifolia L. 1753
La tiarelle cordifoliée, la tiarelle, la tiarelle à feuilles cordées, la tiarelle feuille-en-cœur
Heart-leaved foamflower, coolwort, false mitrewort

Le genre Tiarella, appartenant à la famille des Saxifragacées, comprend environ 7 espèces. La tiarelle cordifoliée est une plante herbacée vivace qui est originaire des sous-bois de l'est du Canada et des États-Unis. Elle pousse à la mi-ombre ou à l'ombre. Au printemps, le plant produit des épis terminaux garnis de petites fleurs blanc crème à blanc rosé. Cette plante forme des rosettes de feuilles à la marge dentelée qui tapissent le sol. Les feuilles, qui ressemblent à celles des érables, prennent des couleurs rougeâtres à l'automne. Le plant s'étend à l'aide de stolons, dans un sol relativement frais. Il peut atteindre 15 à 30 cm (6 à 12 po) de hauteur et former une petite colonie, sans être envahissant. La tiarelle cordifoliée est rustique jusqu'en zone 3.

Tiarella cordifolia L. 1753

Carex plantaginea Lam. 1789
Le carex plantain
Plantain-leaved sedge, plantain-leaved wood sedge, seersucker sedge

Le carex plantain est une plante herbacée vivace qui appartient à la famille des Cypéracées. Cette plante est originaire de l’est du Canada et des États-Unis, où elle pousse dans des sous-bois riches et humides, sur les pentes des ruisseaux, le long des bordures des dépressions ainsi que dans les gorges des montagnes. Elle forme une touffe serrée de feuilles basales persistantes et au joli coloris vert tendre. Pouvant mesurer jusqu’à 30 cm (12 po) de longueur, ces feuilles étalées et ascendantes sont assez larges pour un carex, pouvant mesurer 3 cm (1¼ po) de largeur. En mai et en juin, ce carex produit un épi terminal violacé comme fleur. La plante peut atteindre entre 30 à 60 cm (1 à 2 pi).

Carex plantaginea Lam. 1789

Le carex plantain
Carex plantaginea, tige florale.

Thalictrum dioicum L. 1753
Le pigamon dioïque, le pigamon hâtif
Early meadow-rue, quicsilver-weed

Le pigamon dioïque est une plante herbacée vivace originaire du Canada et des États-Unis. Il appartient à la famille des Renonculacées. Cette plante pousse dans les sous-bois au sol frais, souvent dans des forêts rocailleuses. Ses feuilles gris vert présentent un contour arrondi. La floraison, très hâtive, apparaît en mai. Elle est dioïque, les fleurs femelles et les fleurs mâles apparaissant sur des plants différents, avec quatre ou cinq sépales verdâtres sans pétales. Les fleurs pendantes avec des étamines verdâtres et teintés de pourpre sont des fleurs mâles alors que les fleurs femelles sont constituées d’une dizaine de gros fils blancs avec des pistils verdâtres. Le plant est bien dressé et peut mesurer 30 à 60 cm (1 à 2 pi) de hauteur et de largeur.

Thalictrum dioicum L. 1753
Fleurs mâles du pigamon dioïque.

Caltha palustris L. 1753
Le populage des marais, le souci d’eau
Yellow marsh marigold, American cowslip, common marsh marigold, cowflock, cowslip, kingcup, marsh marigold, mayblob, yellow elkslip

On trouve cette Renonculacée en Asie tempérée et tropicale, en Europe ainsi qu'au Canada et aux États-Unis. Elle est l'espèce type du genre Caltha. C'est une plante herbacée vivace qui aime les endroits où elle a les pieds dans un sol détrempé ou dans l'eau comme dans les marécages, les bords de ruisseaux, les fossés et les bois frais, au soleil ou à la mi-ombre. Ses fleurs simples jaune doré, qui peuvent atteindre 4 cm (1½ po) de diamètre, ressemblent à celles des boutons d'or, un nom donné à plusieurs espèces du genre Renonculus. La floraison, qui évoque le printemps, survient généralement en avril et en mai. Le populage des marais forment une touffe de feuilles en forme de cœur, vert brillant et lustrées. Le plant, au port érigé ou étalé, peut atteindre 20 à 40 cm (8 à 16 po) de hauteur et 25 à 40 cm (10 à 16 po) d'étalement. Il est rustique jusqu'en zone 3.

Caltha palustris L. 1753

Le populage des marais, le souci d’eau

Yellow marsh marigold, American cowslip

Ranunculus abortivus L. 1753
La renoncule abortive, la renoncule avortée
Kidney-leaved buttercup, small-flowered buttercup

Cette plante originaire du Canada et des États-Unis fait partie de la famille des Renonculacées. C'est une plante bisannuelle ou une plante vivace de courte durée. Très tôt au printemps, elle donne des petites fleurs composées de cinq pétales jaune pâle et de cinq sépales verts. Les sépales sont plus longs que les pétales. Les tiges donnent d'une à trois fleurs terminales. Cette renoncule peut atteindre entre 15 à 60 cm (6 à 24 po) de hauteur. On trouve habituellement cette plante commune sous une ombre partielle.

Ranunculus abortivus L. 1753

Alliaria petiolata (M. Bieb.) Cavara & Grande 1913
L’alliaire officinale, l’alliaire (garlic mustard, hedge garlic)

L'alliaire officinale est une plante herbacée bisannuelle appartenant à la famille des Brassicacées. Elle est originaire de l'Europe, de l'Asie et de l'Afrique. On la trouve dans les talus frais, sur les rives des cours d'eau et dans les forêts de feuillus. Elle a été introduite au Canada, aux États-Unis et en Argentine. Cette plante, au port dressé, peut mesurer 30 à 60 cm (1 à 2 pi) de hauteur. Ses feuilles, en forme de cœur, sont luisantes et dentées. En mai et en juin, elle produit des fleurs blanches à blanc crème aux étamines jaunes. Elle pousse bien dans les sols frais et humides. Le nom du genre, Alliaria, provient du fait que si l'on froisse le feuillage, une forte odeur d'ail s'y dégage. On peut incorporer des jeunes feuilles dans la salade, ce qui lui donnera une saveur d'ail très doux, sans inconvénient pour l'haleine.

Alliaria petiolata (M. Bieb.) Cavara & Grande 1913

Caulophyllum thalictroides (L.) Michx. 1803 (Syn. Leontice thalictroides L. 1753)
Le caulophylle faux-pigamon, le cohosh bleu, le léontice faux-pigamon
Blue cohosh, papoose-root

Le genre Caulophyllum est un très petit genre qui comprend seulement trois espèces, thalictroides et giganteum originaires de l'Amérique du Nord et robustum poussant en Asie, principalement en Chine. Les trois espèces sont utilisées en médecine traditionnelle. Ce genre appartient à la famille des Berbéridacées.

Le caulophylle faux-pigamon est une plante herbacée vivace originaire du Canada et des États-Unis. Elle pousse dans les bois riches, les vallées boisées et les talus humides. Ses tiges violacées contrastent bien avec ses feuilles vert glauque qui ressemblent à celles du pigamon. En avril et en mai, le plant donne des fleurs jaune vert à brun, en forme d'étoile, constituées de six pétales et d'étamines jaunes. Elles sont ensuite suivies par des baies bleu foncé. Le plant peut atteindre 30 à 75 cm (12 à 30 po) de hauteur. Cette plante, fort décorative, accepte une ombre dense. Elle prospère bien dans un sol frais, à l'ombre ou à la mi-ombre.

Caulophyllum thalictroides

Adiantum pedatum L. 1753
L’adiante du Canada
Northern maidenhair fern, five-finger fern, northern maidenhair

Le capillaire du Canada est probablement la plus belle de nos fougères indigènes. Cette plante a été décrite très tôt après l’arrivée des Français en Amérique, notamment dans Canadensium Plantarum Historia, un ouvrage du botaniste français Jacques Cornut (1606-1651), écrit en 1635. Cette plante était connue et utilisée depuis longtemps par les Amérindiens comme plante médicinale. Le genre Adiantum compte environ 200 espèces.

Cette plante herbacée vivace est rustique jusqu’en zone 3. Arborant un port érigé, elle peut mesurer entre 45 et 60 cm (18 à 24 po) de hauteur et 30 à 40 cm (12 à 16 po) de largeur. Elle s’étale lentement, à partir d’un rhizome, pour former avec le temps de grandes colonies. Son feuillage vert moyen évoque la forme d’un éventail ou d’une main garnie de longs doigts verts (d’où son nom commun anglais de five-finger fern). Le capillaire du Canada est composé de frondes délicates, ce qui confrère beaucoup de légèreté au plant. Son feuillage meurt complètement en hiver.

Cette belle plante de notre flore indigène pousse dans un sol moyennement humide et riche en humus. Ce sol est typique des érablières, son habitat principal. L’ombre ou le soleil filtré lui conviennent parfaitement.

Adiantum pedatum L. 1753

Ribes americanum Mill. 1768
Le gadellier d’Amérique, le gadellier américain, le gadellier de la Floride
American black currant, wild black currant

Le gadellier d’Amérique est un arbuste vivace à feuilles caduques, appartenant à la famille des Grossulariacées. Il est originaire du Canada et des États-Unis où il pousse dans des habitats variés : plusieurs types de forêts, dans les prairies, dans les montagnes, près des marécages et parfois le long des routes. Ses feuilles irrégulièrement dentelées et composées de trois à cinq lobes, mesurent environ 8 cm (3 po) de longueur. En mai et en juin, cet arbuste donne des grappes pouvant contenir jusqu’à quinze fleurs pendantes vert blanc à jaune pâle, parfois plus. Elles sont ensuite suivies par des baies noires qui peuvent être dégustées en gelées ou en tartes. Cet arbuste peut mesurer entre 90 à 150 cm (3 à 5 pi) de hauteur. Contrairement à plusieurs autres gadelliers, les tiges de cet arbuste ne sont pas épineuses.

Ribes americanum Mill. 1768

Salix discolor Muhl. 1803
Le saule discolore, les chatons, le saule p’tits-minous
Pussy willow, American pussy willow, glaucous willow, large pussy willow, lowland pussy willow

Le saule discolore est un arbuste vivace à feuilles caduques, appartenant à la famille des Salicacées. Il est originaire du Canada et des États-Unis, où il pousse dans les boisés humides, le long des rivages et dans les prairies humides. Ses tiges sont brun rougeâtre. Ses feuilles ovales mesurent entre 5 à 12 cm (2 à 5 po) de longueur. Elles sont vertes au-dessus et grisâtres en-dessous. Du début d'avril jusqu'à la fin de mai, ce saule dioïque produit des chatons males de 2 à 4 cm (1 à 1 ½ po) de longueur, tandis que les chatons femelles mesurent 2 à 6 cm (1 à 2½ po). Le plant au port arrondi peut atteindre 6 m (20 pi). Il est rustique jusqu'en zone 2.

Salix discolor Muhl. 1803
Plant femelle.

Salix fragilis L. 1753
Le saule fragile, le saule cassant
Hybrid white willow

Le saule fragile est un arbre à feuilles caduques, appartenant à la famille des Salicacées. Originaire de l'Europe et de l'Asie, il est naturalisé en Amérique du Nord, en Afrique, en Asie tempéré, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Europe. Il pousse le long des berges des cours d'eau et dans les endroits humides, au soleil ou sous une exposition légèrement ombragée. Ses branches très fines sont cassantes, ce qu'évoque le nom de l'espèce. Les feuilles lancéolées de ce saule peuvent mesurer plus de 15 cm (6 po) de longueur. Ses fleurs constituées de chatons apparaissent en avril. Il peut atteindre au-dessus de 20 m (66 pi) de hauteur.

Salix fragilis L. 1753
Plant femelle.

Salix interior Rowlee 1900
Le saule de l’intérieur, le saule intérieur
Sandbar willow, riverbank willow

Le saule de l'intérieur est un arbuste vivace à feuilles caduques, appartenant à la famille des Salicacées. Il est originaire du Canada et des États-Unis où il pousse sur les bordures des lacs, au bord des étangs, dans les prairies marécageuses et dans les marais. Il croît au soleil ou en situation mi-ombragée, de préférence dans des sols de très humides à humides. Ses feuilles étroites peuvent mesurer 8 à 15 cm (3 à 6 po) de longueur. Les tiges sont verdâtres. Ce saule dioïque produit des chatons d'avril à la fin de juin : les fleurs mâles et femelles sont sur des plants séparés. Le saule de l'intérieur peut atteindre 1 à 2 m (3 à 6 pi) de hauteur et 2 m (6 pi) de largeur.

Salix interior Rowlee 1900
Plant femelle.

Salix lucida Muhl. 1803
Le saule brillant, le saule brillant typique
Shinning willow, glossy willow

Le saule brillant peut être un petit arbre ou prendre une forme arbustive à feuilles caduques. Il appartient à la famille des Salicacées. Il est originaire du Canada et des États-Unis où il pousse sur les bordures des lacs, au bord des étangs, dans les prairies, dans les marais ouverts et dans les forêts marécageuses. Ses branches sont brun jaunâtre à rouge brun. Les feuilles lancéolés à elliptiques mesurent 5 à 17 cm (2 à 7 po) de longueur. Le dessus est vert foncé et luisant, et le revers est plus pâle, mais aussi luisant. Ses chatons, jaunes à leur apparition, persistent du milieu de mai jusqu'au milieu de juillet. La floraison et la feuillaison apparaissent en simultanée. Ce saule peut atteindre 4 à 6 m (13 à 20 pi) de hauteur.

Salix lucida Muhl. 1803
Plant mâle.

Le saule brillant, le saule brillant typique

Note : Les photos des plantes qui ont fait l’objet de cette infolettre sont ou seront disponibles sous peu sur le site : www.millettephotosdeplantes.com.

Au plaisir !!!!!! Enjoy !!!!!!!!

Rock Giguère
2016-02-09

« Retour

Explorer, découvrir et se divertir

Endroit de prédilection pour tous les amateurs de patrimoine, de jardins, de culture, de photographie et de détente, le Domaine Joly-De Lotbinière vous propose une remarquable rencontre avec l'histoire et la nature, un pique-nique sous les arbres centenaires, une promenade au cœur de magnifiques jardins, une randonnée en forêt, une balade-découverte au bord du fleuve et plus encore...

Pour information

  • Téléphone : 418 926-2462
  • Télécopieur : 418 926-2525

Abonnez-vous à l'infolettre



Imprimer

Suivez-nous sur


Domaine Joly-De Lotbinière
7015, route Pointe Platon, C. P. 1000
Sainte-Croix, Québec, Canada
G0S 2H0
Téléphone : 418 926-2462
Télécopieur : 418 926-2525
Courriel :

Imprimé le : 26 septembre 2016