Domaine Joly-De Lotbinière
Aller directement au contenu

Vous êtes ici : Accueil > Nouvelles > Des bijoux horticoles printaniers

Des bijoux horticoles printaniers

Des bijoux horticoles printaniers

Bonjour à tous,

J'ai encore de la neige sur mes plantes mais j'ai eu peur hier ! Ce matin le beau soleil et un - 7 °C sont au rendez-vous.

Aujourd'hui je vous parle, comme promis, de primevères auricules : de très belles plantes printanières. J'ai ajouté quelques autres plantes qui fleurissent en même temps que ces bijoux horticoles montagnards. Les photos ont été prises les 9 et 10 juin 2015 dans deux jardins de Matane (Mildred et Manu) dont je suis l'évolution depuis 7 ou 8 ans. De très bons jardiniers que je salue en passant.

La semaine prochaine, je vais vous parler des essais de certaines plantes potagères que j'ai cultivées dans mon jardin en 2015. Certaines avaient du piquant ... Je vais envoyer mon infolettre à partir de Puerto Vallarta : je pars jeudi pour deux semaines. Lors de l'envoi, je prendrai donc une téquila à votre santé et ... à celui du froid du Québec, à l'hôtel Las Palmas By The Sea.

Mon ami Camille (Rousseau) m'a encore trouvé quelques fautes lors de sa révision linguistique. Merci.

Bonne semaine à tous,

Rock

Entête Rock Giguère

Date : 11 janvier 2016
Infolettre : 20160111
Réf : 20150101

Des bijoux horticoles printaniers

Ce texte fait le suivi de l'infolettre 20150101, «Des beautés indéniables, les primevères auricules». Comme je le disais, c'est lorsque j'ai vu les coloris éblouissants et variés de la floraison des primevères auricules à Matane que j'ai vraiment constaté que leur culture était non seulement possible au Québec, mais pouvait donner des performances surprenantes et les teintes merveilleuses que je voyais dans les livres britanniques. Je crois aujourd'hui que le climat de Matane est idéal pour la culture de ces bijoux horticoles.

Je profite de l'occasion pour vous présenter aussi d'autres plantes qui fleurissent en même temps que ces merveilles de la nature. Toutes les photos ont été prises les 9 et 10 juin 2015.

Primula auricula 'Serenity'
Primula auricula 'Serenity' auricule d'exposition ou de collection,
Les lisérées à lisérée vert.

Primula auricula 'Ancient Society'
La primevère auricule 'Ancient Society', la primevère oreille d’ours 'Ancient Society'

Cette primevère fait partie de la classe des auricules alpines à cœur doré. Elle a été hybridée en 1997 par le britannique Ken Bowser, en croisant 'Sirius' et 'Snooty Fox II'. 'Ancient Society' donne une fleur rouge nuancé d'orange, au cœur doré très lumineux. Le parfum dégagé par la fleur est très agréable. Le nom du cultivar honore le plus vieux club de jardinage dans le monde, The Ancient Society of York Florists, qui a été fondé en 1768.

Primula auricula 'Ancient Society'

Primula auricula ’Sword’
La primevère auricule ’Sword’, la primevère oreille d’ours ’Sword’

Cette primevère fait partie de la classe des auricules à fleurs doubles. Elle a été hybridée par Derek Salt, en croisant 'Fleminghouse' et 'Prague'. 'Sword' donne une fleur liserée de vert, tachetée de pourpre foncé, de blanc et de crème. La fleur, de forme ébouriffée, est parfumée.

Primula auricula ’Sword’

Primula auricula ’Forest Sunburst’
La primevère auricule ’Forest Sunburst’

La série «Forest», hybridée par le britannique Richard Austin, compte plusieurs primevères auricules appartenant à la classe des auricules à fleurs doubles. L'une de ces sélections, le cultivar 'Forest Sunburst', donne des grosses fleurs doubles jaune doré. Le plant est très florifère et est facile de culture.

Primula auricula ’Forest Sunburst’

Primula auricula 'Forest Twilight'
La primevère auricule 'Forest Twilight', la primevère oreille d'ours 'Forest Twilight'

La série «Forest», hybridée par le britannique Richard Austin, compte plusieurs primevères auricules appartenant à la classe des auricules à fleurs doubles. En mai et en juin, le cultivar 'Forest Twilight' produit des fleurs doubles marron qui contrastent bien avec le feuillage.

Primula auricula 'Forest Twilight'

PLANTES ACCOMPAGNATRICES DES PRIMEVÈRES AURICULES

Les plantes ont été photographiées dans les mêmes jardins que les auricules et à la même date.

Muscari macrocarpum 'Golden Fragrance'
Le muscari à gros fruits 'Golden Fragrance'

Le muscari à gros fruits est une plante bulbeuse vivace appartenant à la famille des Asparagacées. Cette espèce est originaire de la Grèce et de la Turquie, où elle pousse dans des endroits secs et rocheux. Elle est lente à s'établir dans les climats frais. Une mutation a été découverte et sélectionnée parce que le plant était plus vigoureux, plus rustique et plus florifère que celui de l'espèce. La compagnie hollandaise De GoedeIl a développé un inventaire de ce spécimen qui a été enregistré en 1999 sous le nom de 'Golden Fragrance', pour évoquer la couleur jaune de la fleur et son parfum, un mélange de fragrances de gardénia et de banane. La floraison survient en mai et en juin : les boutons des fleurs tubulaires sont teints de brun violacé et la fleur devient jaune soufre en s'épanouissant. Le plant mesure 10 à 20 cm (4 à 8 po) de hauteur. On peut cultiver cette plante au plein soleil ou à la mi-ombre, dans un sol caillouteux. Il est d'ailleurs recommandé d'aménager un lit de gravier au fond du trou de plantation et autour du bulbe. Bien cultivé, ce muscari à gros fruits serait rustique jusqu'en zone 3, ce qui dépasse de beaucoup la zone de rusticité normalement attribuée par la littérature. Le plein soleil assure une bonne floraison de cette rareté qui n'a été commercialisée qu'en 2003 en Amérique du Nord. L'espèce a obtenu un Award of Garden Merit de la Royal Horticultural Society en 1948.

Muscari macrocarpum 'Golden Fragrance'

Le genre Polygola L. 1753

Le genre Polygala compte environ 725 espèces, la plupart d'entre elles étant d'origine tropicale et subtropicale. Il appartient à la famille des Polygalacées.

Polygala chamaebuxus L. 1753
Le polygale petit buis, le polygale faux-buis
Shrubby milkwort

Le polygale petit buis est un arbuste nain originaire de l'ouest et du centre de l'Europe, où il pousse dans les montagnes, notamment dans les Alpes et le Jura. Ses feuilles persistantes rappellent celles du buis, ce qu'évoque le nom de l'espèce. Cette plante est cultivée comme plante ornementale depuis 1658.

Polygala chamaebuxus ’Rhodoptera’ (Syn. Polygala chamaebuxus var. grandiflora, Polygala chamaebuxus var. purpurea, Polygala chamaebuxus var. rhodoptera)
Le polygale petit buis ’Rhodoptera’, le polygale faux-buis 'Rhodoptera'

Le cultivar 'Rhodoptera' donne des grosses fleurs rose pourpre et jaunes. Elles ressemblent à celles des pois. Au port rampant, le plant atteint à peine 10 à 15 cm (4 à 6 po) de hauteur. Cet arbuste nain peut former un coussin de 60 cm (24 po) d'étalement. Même si sa croissance est lente, il progresse à chaque année. Le polygale petit buis croît bien dans un sol graveleux, au soleil ou en situation légèrement ombragée. Selon mes observations, il est rustique jusqu'en zone 3b.

Polygala chamaebuxus ’Rhodoptera’

Photo prise au même jardin le 12 juin 2012. La progression du plant a donc été très bonne à Matane.
Photo prise au même jardin le 12 juin 2012. La progression du plant a donc été très bonne à Matane.

LE GENRE Aquilegia L. 1753

Le genre Aquilegia comprend environ 70 espèces de plantes herbacées vivaces qui proviennent des régions tempérées de l'hémisphère nord. Ces espèces poussent dans un large éventail d'habitats, des boisés ombragés aux prairies alpines chauffées par le soleil, en passant par des sols d'éboulis. On peut les trouver à basse et à haute altitude. Ce genre appartient à la famille des Renonculacées. Malheureusement, la plupart des espèces sont des plantes vivaces de courte durée : on doit donc les laisser se ressemer si on veut assurer leur permanence dans notre jardin. Un sol humide, granuleux et bien drainé, enrichi avec du compost, convient à la majorité. Certaines comme l'espèce vulgaris acceptent le soleil mais la plupart préfèrent une atmosphère fraîche sous une exposition mi-ombragée.

L'espèce flabellatta

L'espèce flabellata est une plante herbacée vivace, originaire du Japon et de la Corée. L'ancolie flabelliforme pousse dans les broussailles des régions alpines. Certaines sélections de l'espèce sont commercialisées pour leur valeur ornementale : 'Alba', 'Blackcurrant Ice', les cultivars de la série Cameo, 'Ministar' aussi connue sous le nom de 'Blue Angel', la var. pumila.

Aquilegia flabellata 'Ministar' ou 'Blue Angel' ou 'Blue Angel'
L'ancolie flabelliforme 'Ministar' ou 'Blue Angel', l'ancolie en éventail 'Ministar' ou 'Blue Angel'

En mai et en juin, cette ancolie alpine naine donne des fleurs pendantes bleu gentiane au cœur blanc. Les éperons sont courts et courbés. Le plant très compact est composé de feuilles lustrées bleu vert, ressemblant à celles du pigamon. Il peut atteindre 15 à 20 cm (6 à 8 po) de hauteur et de largeur. 'Ministar' est rustique jusqu'en zone 3. Ce cultivar semble être plus pérenne que la plupart des ancolies. Il a d'abord été commercialisé sous le nom de 'Blue Angel'.

Aquilegia flabellata 'Ministar' ou 'Blue Angel' ou 'Blue Angel'

Viola grypoceras A. Gray 1857 (Syn. de Viola coreana Boissieu 1911) (nom botanique non résolu dans The Plant List et selon GRIN est un synonyme de Viola grypoceras A. Gray 1857)
La violette de Corée, la violette crochue

La violette de Corée est une espèce curieuse du genre Viola, le plant étant constitué de feuilles marbrées de gris en forme de cœur. L'endos des feuilles est rougeâtre. Le feuillage, assez dense, rappelle fortement celui d'un petit cyclamen. En mai et en juin, cette violette donne des fleurs lilas lavande. Le plant peut atteindre 10 à 15 cm (4 à 6 po) de hauteur et de largeur. Cette violette est rustique jusqu'en zone 3. Elle peut être placée au soleil ou à la mi-ombre, dans un sol humide, riche et bien drainé.

Viola grypoceras A. Gray 1857

Note : Les photos des plantes qui ont fait l’objet de cette infolettre sont ou seront disponibles sous peu sur le site : www.millettephotosdeplantes.com

Au plaisir !!!!!! Enjoy !!!!!!!!

Rock Giguère
2016-01-11

« Retour

Explorer, découvrir et se divertir

Endroit de prédilection pour tous les amateurs de patrimoine, de jardins, de culture, de photographie et de détente, le Domaine Joly-De Lotbinière vous propose une remarquable rencontre avec l'histoire et la nature, un pique-nique sous les arbres centenaires, une promenade au cœur de magnifiques jardins, une randonnée en forêt, une balade-découverte au bord du fleuve et plus encore...

Pour information

  • Téléphone : 418 926-2462
  • Télécopieur : 418 926-2525

Abonnez-vous à l'infolettre



Imprimer

Suivez-nous sur


Domaine Joly-De Lotbinière
7015, route Pointe Platon, C. P. 1000
Sainte-Croix, Québec, Canada
G0S 2H0
Téléphone : 418 926-2462
Télécopieur : 418 926-2525
Courriel :

Imprimé le : 29 septembre 2016