Domaine Joly-De Lotbinière
Aller directement au contenu

Vous êtes ici : Accueil > Nouvelles > Qui s'y frotte ... S'y pique

Qui s'y frotte ... S'y pique

Qui s'y frotte ... S'y pique

Bonjour à tous,

Nous sommes déjà rendus en 2016 : j'en profite donc pour vous souhaiter de réaliser tous vos projets en cette nouvelle année.

Quant à moi j'ai déjà débuté quelques projets. Ma liste de commande de plantes alpines chez Wrightman Alpines est rédigée, après trois jours de cruelles coupures pour respecter le budget fixé. C'est dur pour le moral l'austérité !!! Le nouveau catalogue est en ligne depuis la fin de décembre 2015.

Mon ami Yves Boulanger de Matane, propriétaire d'une petite jardinerie pleine de bijoux horticoles m'a aussi consulté pour sa commande chez Jelitto Perennial Seeds en Allemagne. Nous avons repéré une bonne vingtaine de plantes intéressantes, toujours dans un esprit de rationalisation .... Hum ... Si vous passez à Matane, ne manquez pas de passer chez-lui. Il sera de bonne humeur cette année ... sa femme vient de prendre sa retraite ...

Serge Fafard, des Jardins Osiris, m'a appelé ce matin. Il m'a parlé de ses nouveaux hybrides d'échinacée (six enregistrements de prévus en ce début d'année) et un nouveau ligulaire.

J'espère que mon antidépresseur va continuer à faire la job !!

Aujourd'hui, je vous parle de deux belles petites plantes d'intérieur que je cultive depuis trois ans, un don de mon ami Normand Tellier, de DECO-Style à Saint-Félix-de-Valois, une autre personne qui contribue fortement à mon stress horticole. De beaux petits agaves.

La semaine prochaine on parlera des primevères auricules de mes amis Mildred et Manu de Matane, des collectionneurs émérites. La beauté sera au rendez-vous. J'irai les voir encore au milieu de juin pour voir leurs nouvelles acquisitions.

Dire que j'ai pris ma retraite pour me reposer. Ceux qui travaillent encore, continuez, la vie d'un retraité passionné c'est très pénible.

Bonne semaine,

Rock

Entête Rock Giguère

Date : 4 janvier 2016
Infolettre : 20160104

Qui s'y frotte ... S'y pique

Les plantes succulentes sont des plantes que la nature a dotées de la capacité à stocker de l'eau pour la conserver lorsque celle-ci n'est plus disponible. La plupart ont développé des feuilles épaisses pleines de sève, d'où l'appellation «succulentes» (pleines de suc), comme les aéoniums, les agaves, les échévérias et les aloès.

Les agaves sont faciles à cultiver à l'intérieur. Je vous parle aujourd'hui de deux spécimens d'agave, que m'a donné en essai mon ami Normand Tellier, le 19 avril 2013. J'aime leur port compact et la lenteur de leur développement qui font qu'elles ne prennent pas beaucoup d'espace. En passant, je salue mes ami André Mousseau et Pierrette, du Cactus Fleuri Inc. à Sainte-Madeleine qui font un magnifique travail dans la vente de plantes grasses de marque.

Les agaves  

Agave schidigera 'Shira ito no Ohi' (Syn. Agave filifera 'Compacta Marginata')
L'agave dague 'Shira ito no Ohi', l'agave dague 'La Reine des fils blancs'

Cet agave est une sélection originale et spectaculaire qui a d'abord fait parler de lui à travers le réseau des collectionneurs, sous le nom suivant : Agave filifera 'Compacta Marginata'. C'est le réputé et original propriétaire de Plant Delights Nursery, un peu «hors normes», qui a donné le nom japonais de 'Shira ito no Ohi' à ce cultivar, qui signifie «La Reine aux fils blancs».

Cette forme compacte et de croissance très lente est fort pratique pour la culture d'un agave à l'intérieur. Le plant forme une rosette de feuilles qui peut atteindre, selon la littérature, environ 30 à 45 cm (12 à 18 po) de hauteur et de largeur. Ses feuilles vert foncé, garnies de filaments blancs bouclés, sont illuminées d'une bordure jaune crème à blanc crème. La pointe terminale et très acéré des feuilles est rougeâtre. C'est une sélection d'agave qui est idéale pour être cultivée en contenant, autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Mon plant vient de passer deux étés à se refaire une beauté pour bien passer l'hiver sous mes fluorescents.

Mon spécimen était issu de tissu de culture, ce qui garantit l'intégrité de la sélection.

Agave schidigera

Agave leopoldii (Agave filifera subsp. filifera X Agave filifera subsp. schidigiera
L'agave de Léopold

L'agave de Léopold est l'un des plus petits agaves que l'on peut cultiver. Cette Agavacée est beaucoup moins encombrante que l'agave américain. Le plant forme une petite rosette de feuilles épaisses, droites, étroites et très serrées. La pointe est acérée. Les feuilles sont recouvertes de nombreux filaments blancs qui ressemblent à des boucles blanches. Le nom japonais que l'on donne à cette plante au Japon peut se traduire ainsi : «des fils blancs qui tombent en cascade». On cultive l'agave de Léopold dans un terreau bien drainé pour plantes grasses et pour cactus, en face d'une fenêtre ensoleillée. On laisse le terreau s'assécher entre les arrosages, car les agaves un besoin limité en eau. La croissance de cette plante succulente est lente.

Mon spécimen était issu de tissu de culture, ce qui garantit l'intégrité de la sélection.

Agave leopoldii

Note : Les photos des plantes qui ont fait l’objet de cette infolettre sont ou seront disponibles sous peu sur le site : www.millettephotosdeplantes.com.

Au plaisir !!!!!! Enjoy !!!!!!!!

Rock Giguère
2016-01-04

« Retour

Explorer, découvrir et se divertir

Endroit de prédilection pour tous les amateurs de patrimoine, de jardins, de culture, de photographie et de détente, le Domaine Joly-De Lotbinière vous propose une remarquable rencontre avec l'histoire et la nature, un pique-nique sous les arbres centenaires, une promenade au cœur de magnifiques jardins, une randonnée en forêt, une balade-découverte au bord du fleuve et plus encore...

Pour information

  • Téléphone : 418 926-2462
  • Télécopieur : 418 926-2525

Abonnez-vous à l'infolettre



Imprimer

Suivez-nous sur


Domaine Joly-De Lotbinière
7015, route Pointe Platon, C. P. 1000
Sainte-Croix, Québec, Canada
G0S 2H0
Téléphone : 418 926-2462
Télécopieur : 418 926-2525
Courriel :

Imprimé le : 27 septembre 2016