Domaine Joly-De Lotbinière
Aller directement au contenu

Vous êtes ici : Accueil > Jardins/Histoire/Nature > Histoire

Histoire

Érigée en 1851 par Pierre-Gustave Joly, la Maison de Pointe Platon a été construite selon les exigences architecturales du mouvement romantique, un courant très populaire au Québec qui privilégie les rapprochements avec la nature et attire l'attention du promeneur sur les paysages.

Un peu d’histoire
En 1672, les terres situées à l’ouest du Platon Sainte-Croix sont concédées en seigneurie à René-Louis Chartier de Lotbinière. Désireux de conserver ses hautes fonctions auprès du gouvernement de la Nouvelle-France, il confie la gérance de la seigneurie à un régisseur. Ce mode de gestion se perpétue de père en fils dans la famille des seigneurs de Lotbinière jusqu’en 1829, année où est laissée en héritage la seigneurie de Lotbinière à la plus jeune fille de la famille.

En 1828, Julie-Christine Chartier de Lotbinière, future héritière de la seigneurie de Lotbinière, épouse Pierre-Gustave Joly, homme d’affaires français né en Suisse, passionné de voyages. Selon leur contrat de mariage, Julie-Christine est seule propriétaire de la seigneurie, mais elle confie la gestion des opérations à son mari. En 1846, ce dernier fait l'acquisition de la Pointe Platon, terres situées en bordure du Saint-Laurent contiguës à la seigneurie de Lotbinière. C’est en 1851, qu’il entreprend la construction d’une résidence d'été, « Maple House », maison tout en bois aux galeries extérieures ornées d'une dentelle de feuilles d'érable desquelles elle tire son nom, maison que les censitaires de la seigneurie nomment manoir.

Mais Pierre-Gustave, en grand explorateur qu’il était, s’absente souvent de la maison familiale, laissant ainsi l’administration de la seigneurie à la charge de son fils, Henri-Gustave Joly de Lotbinière. Au fil des années, une dizaine de dépendances, dont un laboratoire, vont venir s'ajouter à la maison sur ce domaine d’un peu plus de 210 hectares. Le Cottage des serviteurs, la Remise aux voitures, le Poulailler, la Remise aux outils, la Maison du jardinier et la Maison de la ferme sont les principaux bâtiments du Domaine. Le petit laboratoire, situé à l’arrière du manoir, servira tant aux expériences arboricoles de son fils Henri-Gustave qu’au développement des photographies de son petit-fils Edmond-Gustave. Il servira aussi aux expériences horticoles de son arrière-petit-fils, Monsieur Alain.

Tout comme les seigneurs de Lotbinière, tombez sous le charme de ce site naturel exceptionnel et laissez-vous transporter par la magie des lieux. Découvrez le Domaine Joly-De Lotbinière, son site et ses jardins, un des derniers témoins de l’époque romantique du 19e siècle au Québec !

Explorer, découvrir et se divertir

Endroit de prédilection pour tous les amateurs de patrimoine, de jardins, de culture, de photographie et de détente, le Domaine Joly-De Lotbinière vous propose une remarquable rencontre avec l'histoire et la nature, un pique-nique sous les arbres centenaires, une promenade au cœur de magnifiques jardins, une randonnée en forêt, une balade-découverte au bord du fleuve et plus encore...

Pour information

  • Téléphone : 418 926-2462
  • Télécopieur : 418 926-2525

Abonnez-vous à l'infolettre



Imprimer

suivez-nous sur


Domaine Joly-De Lotbinière
7015, route Pointe Platon, C. P. 1000
Sainte-Croix, Québec, Canada
G0S 2H0
Téléphone : 418 926-2462
Télécopieur : 418 926-2525
Courriel :

Imprimé le : 25 septembre 2016